SPORTFAN.ch

Coaching et encadrement sportif

Partenaires

A+ R A-

Une citation de Nelson Mandela pour résumer le WE des championnats suisses Elites en salle 2019.

« Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ».


Personne n’a été à la fête ce WE malgré une très belle médaille d’argent sur 400m. Il n’a pas atteint son objectif qui était de se qualifier pour les « Europes » en salle mais on a vu un Charles qui a pris des risques ! Presque un peu trop cette fois, mais je ne vais pas le lui reprocher car je l’ai assez fait dans le passé. En passant en finale au 200m en 22.60 devant Ricky, c’était peut-être et sûrement un peu vite cette fois et il l’a payé sur les 50m derniers mètres. Que d’émotions ! Cela n’a pas passé pour cette fois, mais on a vu un autre Charles qui peut entrevoir de belles choses.


Pour Coralie Ambrosini, après un samedi en demi-teinte, 7.66 en série et 7.70 en demie (des temps qui ne correspondent pas à ce qu’elle espérait), les sensations bizarres qu’elles avaient eu durant la semaine qui a précédé ces championnats se sont confirmées et plutôt deux fois qu’une puisque le dimanche n’a pas pu la consoler. Sur le 200m, après un super premier 100m (11.86-88), elle s’est trouvée devant un mur à 20m de l’arrivée (au final, un temps d’entraînement, 25.13) et une grosse déception. Comme elle me le confiait, un WE à oublier au plus vite et après quelques jours de transition, on se remet au boulot pour des nouveaux objectifs (Coralie n’a pas l’habitude de baisser les bras et les objectifs chronométriques de l’hiver sont atteints).


Pour Yan Volery, L’objectif des 8’40’’ n’est pas atteint. Il a réussi une solide course dans un peloton qui a fait l’accordéon durant plus de 2km. Ce n’est pas une forme qu’apprécie spécialement Yan. En réalisant un 8’46’54’’ (PB), il voit que le travail d’hiver est correcte et peut continuer sur cette voie pour la préparation des prochains objectifs, soit les suisses de cross et les suisses de 10km sur route.

Pour Alizée Rusca, elle espérait s’approcher de ses PB’s. Elle peut garder l’image d’une série avec Mujinga et prendre la phrase de Nelson Mandela comme « leitmotiv »

 

Félicitations du coach GG.

L’athlétisme est un sport exigeant où la défaite est encore plus dur à porter que dans un sport d’équipe ...

-- Photos sur FB --

Charles en argent