Une saison 2020 qui aura marqué les esprits

2020

Bien qu’il reste encore quelques compétitions (pas pour tous), il est temps pour moi de faire une pause et de faire le bilan 2020.

Cette année a été en tous points marquante. Nouveaux défis pour certains avec des changements majeurs. Bouleversement de la forme des entraînements suite au virus, etc…

Petit résumé des différents évènements 2020. Nous n’avions pas donné de priorité à la saison en salle. Je peux donc dire que celle-ci a répondu à mes attentes.

La suite de la saison (agrémentée par cette pandémie et les restrictions sanitaires que celle-ci a engendrées) m’a permis de réfléchir sur des décisions à prendre. Suite à cette réflexion et afin de donner un nouvel élan à Charles Devantay, j’ai fait le choix de l’envoyer rejoindre le groupe de Kenny Guex afin d’être au contact d’athlètes internationaux. L’adaptation se fait gentiment mais je suis convaincu que c’était le bon le bon choix au bon moment. Même destination pour Alizée Rusca (la chérie de Charles) qui avait déjà pris contact avec Lausanne (dans le cadre de son futur cursus professionnel). Elle, que j’avais fait monter sur 400m, trouve maintenant son bonheur sur cette distance mais sur le 400m H. Bonne suite à tous les deux.

La saison Outdoor (vu les circonstances) a largement répondu à mes attentes malgré de petites blessures dont on se serait bien passé. Mais là aussi, c’est ces pointes de rappel, qui nous prouvent que tout ne se déroule pas toujours comme l’on aimerait, permettent de mettre en place des stratégies et des corrections pour la suite. J’ai vécu une saison intense (soutenu par mon fils Maxime durant mes absences, merci Maxime).

Grande satisfaction avec la saison de Coralie Ambrosini. Malgré une blessure qui est revenue à la charge plusieurs fois, elle a réussi une très belle saison en abaissant ses marques sur 100m, 150m et 200m. Sur le 100m, elle abaisse même à nouveau le record cantonal de tous les temps en 11.62 (je suis certain que ce ne restera pas sa marque finale). Un 17.56 sur 150m et 24.33 sur 200m montrent que l’ensemble fonctionne et le fait que l’on a pu enfin isoler le pourquoi de la blessure (pas trop grave) va nous permettre de la soigner et de reprendre la préparation 2021 dans des conditions optimales. Maintenant pause et félicitations Lili.

La saison de Yan Volery est un peu en dents de scie. Il alterne du bon et du moyen. La bonne nouvelle est qu’il arrive maintenant à tenir un volume plus conséquent en kilomètres tout en suivant ses études. On retiendra aussi un très bon 10’000m en 30’52.27 sur piste. Pour la suite, la saison n’est pas terminée. Il va encore participer à quelques compétitions dont les championnats suisses de 10’000m sur route. Petite pause et on va reprendre le boulot. On va essayer de trouver des remèdes à ses phases « sans jus » dans les courses (un peu plus de force au programme ? ;-) )

Pour la plus jeune du groupe, Iris Caligiuri, l’intégration se passe bien. Les changements ont été majeurs (acclimatation dans son cursus estudiantine, changements de formes d’entraînement sans augmentation de charge et j’en passe). Le résultat est selon ce que j’avais planifié, Tout bien (comme je dis). Elle, elle en espérait plus, pensant qu’elle doit toujours faire mieux. Iris, le chemin de la performance n’est qu’un long fleuve tranquille. Tu fais une saison que bien d’autres envieraient. Tu as réussi des PB’s sur 100 et 200m (12.26 et 25.46) en Outdoor. PB’s sur 50/60m en indoor. On ne peut rien te demander de plus. Le prochain pas est d’inclure une séance de plus par semaine afin de venir progressivement à un nombre d’heures équivalentes à celles de tes adversaires sur la piste. Félicitations Iris, et rien ne presse ! Je te l’ai dit : « Qui va piano va sano »

Pour mes deux coureurs de 400m, Romain Frossard et François Ammann, la saison a été une saison d’apprentissage sur 400m. Je pense que l’on est sur le bon chemin et bien que les études vont un peu bouleverser certains entraînements pour la suite, la saison 2021 risque bien de nous apporter de bonnes surprises et de belles performances. Bravo les gars!

A l’infirmerie depuis un peu trop longtemps (à mon goût), Jérémy Valnet soigne une ancienne blessure qui a vraiment du mal à se remettre. Je ne tiens pas à ce qu’il reprenne l’entraînement sans que ce problème soit réglé (croissance et blessure ne font pas bon ménage). Bon rétablissement JJ et j’attends ton retour mais tu devras faire preuve de patience et de volonté.

Pour la suite, il risque d’avoir quelques changements et nouvelles têtes qui vont rejoindre le groupe (des départs ?)! Des demandes et contacts sont en cours. Suspense ! Je vous tiendrai au courant, c’est promis.

Je remercie la ville de Bulle pour son soutien durant cette année particulière. Elle m’a permis de pouvoir entraîner dans des conditions quasi optimales durant une grande partie de la pandémie. Je remercie aussi le SA Bulle pour sa confiance en 2019-2020 et je vais me préparer pour une nouvelle année si mon mandant est renouvelé (serai là, pas là) et/ou avec ceux qui sont prêts à continuer un bout de route avec moi.

Sportivement, coach GG

Voir les diverses photos de la saison soit sur facebook, soit sur instagram 

SPORTFAN.ch sur facebook , aussi Article sur FB

SPORTFAN.ch sur Instagram